Archives du blog

Les radiateurs électriques plus chers que le chauffage au mazout : la preuve en calculs

Les radiateurs électriques plus chers que le chauffage au mazout : la preuve en calculs

Les prix élevés de l’énergie nous poussent à réfléchir à deux fois à nos dépenses en matière de chauffage. Nous cherchons tous une solution qui permet de consommer moins, sans pour autant sacrifier notre confort. Quels sont donc les systèmes les plus intéressants ? D’un point de vue financier, est-il plus avantageux de chauffer son salon avec un radiateur électrique, ou le chauffage central au mazout reste-t-il la panacée ? Nous avons fait le calcul et le verdict est sans appel : la chaudière au mazout est bel et bien meilleur marché qu’un système de chauffage électrique.

Comment calculer vos frais de chauffage ?

Pour savoir combien votre installation de chauffage consomme et donc combien elle vous coûte, il est indispensable de prendre en considération plusieurs facteurs :

  • L’énergie consommée et le type d’appareil qui génère la chaleur.
  • Le prix de cette énergie (au litre pour le mazout et au kWh pour l’électricité).
  • La puissance du ou des émetteur(s) de chaleur.
  • Le rendement de l’installation, en particulier le rendement de chauffe. Il s’agit du rapport entre la chaleur réellement délivrée et l’énergie consommée. Intéressez-vous aussi au rendement d’émission, une certaine quantité d’énergie calorifique étant perdue dans l’émetteur de chaleur.

Prenons l’exemple d’un radiateur d’une puissance de 2 000 W qui chauffe un salon durant dix heures. Sa consommation est, somme toute logique, de 20 kWh. Pour calculer les frais de chauffage, nous nous basons ensuite sur les prix de l’énergie du mois d’octobre 2022.

Calcul des coûts liés à un radiateur électrique

En octobre 2022, le tarif journalier moyen de l’électricité était de 70 c/kWh*. Pour savoir combien coûte effectivement 1 kWh de chaleur restituée, divisons ce prix unitaire par le rendement global du chauffage électrique, à savoir 97,5 %. Le résultat de cette division est de 71,79 c/kWh. Chauffer votre logement durant dix heures via un radiateur électrique de 2 000 W vous coûtera donc au final 14,36 €.

Reprenons les différentes étapes de ce calcul :

  • Coût d’un kilowatt-heure d’électricité : 0,70 €
  • Coût d’un kilowatt-heure de chaleur restituée par un radiateur électrique : 0,70 c/97,5 % = 0,717 9 €
  • Coût sur une période de chauffe de dix heures : 0,717 9 € x 20 = 14,36 €

*Source : VREG.be

Calcul des coûts liés au radiateur d’une installation au mazout

Le calcul pour le radiateur d’une installation au mazout est un rien plus complexe. Vous devez ici tenir compte du rendement de votre chaudière (90 % en moyenne pour une chaudière à condensation) et du rendement d’émission des émetteurs de chaleur de l’installation (85 % en moyenne).

Selon la valeur calorifique théorique du mazout, un litre de combustible permet de produire 10,641 kWh de chaleur. Or, le 1er octobre 2022, le prix au litre du mazout était de 1,2506 €*, ce qui revient à 11,75 c/kWh de chaleur. Vous devez ensuite diviser ce nombre par le rendement de la chaudière et le rendement d’émission. Vous payez donc en fin de compte 15,35 c/kWh de chaleur, soit 3,07 € si vous vous chauffez durant 10 h avec un radiateur d’une puissance de 2 000 W.

Reprenons à nouveau les différentes étapes de ce calcul :

  • Coût d’un kilowatt-heure d’énergie : 0,117 5 €
  • Coût d’un kilowatt-heure de chaleur restituée par le radiateur d’une installation au mazout : 0,117 5 €/90 %/85 % = 0,153 5 €
  • Coût sur une période de chauffe de dix heures : 0,153 5 € x 20 = 3,07 €

* Source : SPF Économie, prix maximum pour 2 000 L de mazout le 1er octobre 2022

Remplacement d’un radiateur électrique

Conclusion ? Le chauffage au mazout reste meilleur marché que le radiateur électrique (qu’il soit ou non d’appoint). Si vous souhaitez tout de même vous chauffer grâce à l’énergie électrique, nous vous conseillons d’opter pour un système hybride combinant chaudière au mazout et pompe à chaleur. Ce type de système est en effet bien plus efficace que les autres systèmes électriques.

Autre conseil utile : chauffez uniquement les pièces où vous passez du temps telles que le salon ou le bureau. Une chambre à coucher ne doit pas (ou quasiment pas) être chauffée. Il est d’ailleurs préférable de dormir dans une chambre fraîche où la température tourne autour des 16 °C à 18 °C.

Laissez votre commentaire